Et le sport dans tout ça? Bon pour la santé, ou pas?

Trop de sport nuit à la santé!

Le sport à outrance dans l’enfance peut déformer le corps ou entraver la croissance.

Certains sports: gymnastique, judo… pratiqués chez les enfants diminuent de plusieurs centimètre la taille à l’âge adulte. Il faut en tenir compte selon la taille-cible de l’enfant qui est évaluée sur sa courbe de croissance.

D’une manière générale, la compétition n’est pas bonne avant la puberté. Alors que les espoirs sportifs sont surentraînés très jeunes.

A l’âge mûr, reprendre le sport à 40 ou 50 ans en ayant en tête les performances de ses 20 ans produit des accidents cardiaques ou, si vous avez de la chance, des  tendinites et claquages .

Enfin, certaines maladies imposent de limiter les efforts physiques.

Le sport-plaisir, c’est autre chose. Ecolier, étudiant ou autre, nous sommes mieux-portants en ne faisant pas “que” travailler.

Pas de sport nuit également!

Un peu de sport produit beaucoup d’effet

Dès qu’on est “régulier”: une ou deux séances par semaine, le sport amène un bénéfice physique et moral. Idéalement, 40 minutes d’exercice physique sont recommandées chaque jour. A propos: la marche soutenue est un sport!

Un corps plus fort résiste mieux

Votre dos est comme un mât de bateau. Il n’est pas planté dans la coque, mais posé sur le pont et maintenu vertical par un système complexe de haubans, savamment tendus. Concernant votre dos, les haubans sont vos muscles. Avez-vous déjà vu un squelette tenir tout seul?

La musculation prudente participe à la santé du dos, comme la pratique des étirements; si vous ne touchez pas vos orteils sans plier vos genoux , entraînez vous. Assouplir le bas du dos permet de répartir les pressions sur toutes les vertèbres lombaires. Si vous n’êtes pas souple, toutes les charges se concentrent sur UNE seule vertèbre et UN seul disque: celui qui fera un jour la célèbre “hernie discale”. Le noyau du disque sera expulsé au cours d’un effort comme on crache un noyau d’olive. 2 ou 3 minutes d’étirements, deux ou trois fois par semaine, suffisent pour éviter cela.

Concernant le haut du dos, se renforcer est important. Les douleurs du cou ou du haut du dos surviennent plus facilement chez les personnes peu musclées. Surtout si elles portent des charges: au travail, mais aussi les courses ou les enfants. Ou si elles travaillent sur ordinateur.

Sans matériel, vous pouvez faire une simple “planche”. Vous pouvez aussi soulever de petits poids en position allongée et augmenter progressivement. Là aussi, quelques minutes deux ou trois fois par semaine amènent des résultats. C’est la régularité qui compte.

Pour aller plus loin: (et pour les anglophones )

Un peu d’inspiration? (si vous êtes fan de Terminator, ça aide. )Etonnamment, c’est très accessible- et très intelligent: l’auteur a une vie de réflexion sur le sujet derrière lui, et surtout “rien à vendre”.

Intérêt médical du sport (“tranquille”, ou “à haute intensité”)

anneb9270

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post comment